Actes du cabinet

 

L'ostéopathie, pour qui ?

 

L'ostéopathie vise tout public, ainsi je reçois les sportifs, les femmes enceintes, les nourrisons, les enfants, les adultes et les séniors. Nombreux sont ceux qui ont des aprioris sur l'ostéopathie et ses méthodes dites de cracking. Je vous rassure, cela n'est pas une obligation, bien au contraire. Chaque patient qui consulte est unique, chaque traitement donné l'est donc aussi. Je m'applique très particulièrement à cela, c'est à dire à écouter la personne qui est en face de moi, afin de pouvoir adapter précisémment le traitement adéquate.

Je vous laisse découvrir ci-dessous comment se déroule une séance et quelles sont les techniques que j'utilise au quotidien.

 

Comment se déroule une séance?

La durée d'une séance d'ostéopathie peut varier selon les ostéopathes. 

Au sein du cabinet, la séance dure 1 heure, afin de bien cibler le problème et de mettre en place un traitement global pour ne rien laisser au hasard. Si la séance se déroule sur 1 heure c'est également pour fixer une relation de confiance entre le patient et le thérapeute. En effet, lorsque l'on choisit d'être ostéopathe, c'est aussi parce que l'on aime le contact humain, le relationnel, ce qui représente pour moi la moitié du travail que je dois faire lors d'une consultation, et j'y porte beaucoup d'intérêt, afin que le patient soit plus à l'aise, plus relâché et donc plus récéptif au traitement. Un patient qui vient consulter a envie de se sentir en confiance et écouté, ce que je m'engage à respecter au maximum.

La séance se déroule en 4 parties:

- L'interrogatoire, qui permet de connaitre le motif de consultation, les antécédents du patient, et créer les premiers liens de confiance.

- Les tests ostéopathiques, qui permettent de comprendre les origines et les conséquences de la douleur, afin de mettre en place le traitement adapté.

- Le traitement, durant lequel différentes techniques (musculo - squelettique, visvérale, crânienne... etc) sont mises en place pour répondre au motif de consultation.

- Les tests de vérification, afin de comparer avant / après, si les techniques ont été efficaces et que l'on retrouve la mobilité voulue, un équilibre.

 

 

Comment travaille votre ostéopathe?

 

Fort d'une formation complète je m'applique à utiliser toutes les techniques qui m'ont été donné afin de réaliser une prise en charge optimale des patients, me permettant ainsi d'éviter toute redondance, et de rendre exclusive chaque séance donnée.

Ainsi j' ai la possibilité d'adapter mon traitement selon le type de personne que je reçois.


En effet, ma formation m'a permis de faire des stages dans un centre de kinésithérapie, mais aussi sur des manifestations sportives type trails, VTT, rugby, danse etc... de plus, depuis la saison 2015 je suis l'ostéopathe de l'équipe de rugby de Rivesaltes (SCAR XV). Je suis donc conscient que le traitement réalisé sur ce type de personne doit être éfficace rapidement, avoir un suivi régulier pour prévenir la blessure (plutôt que la guérir) et augmenter les performances. Le travail sera axé sur la sphère musculo - squelettique avec des techniques directes (articulaires, musculaires...) à effet immédiat.

En revanche, une personne qui vient me consulter pour un stress particulier, une perte de sommeil, des maux d'estomac ou bien des migraines, le traitement sera tout autre. Je privilégerai des techniques indirectes et douces ( viscérales, crânienne...) afin de respecter le patient et son corps.

Ces deux exemples sont juste une infime partie de ce que peut traiter l'ostéopathie, ma conception est la suivante: il s'agit de bien cerner la demande du patient, afin de ne pas le braquer dans le traitement qu'on lui propose, mais plutôt de répondre à ses attentes tout en obtenant un résultat tout aussi bénéfique.

Plusieurs motifs de consultations sont donc prit en charge:


- système crânien, ORL: migraines, céphalées, acouphènes, sommeil perturbé, douleur de la mâchoire,

- douleurs articulaires qui réduisent la mobilité du corps: cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, lumbagos, sciatiques, cruralgies,

- troubles digestifs: ballonnements, remontées acides, crampes d'estomac, brûlures d'estomac, mauvais transit du bol alimentaire, constipations, diarrhées,

- troubles du petit bassin: menstruations douloureuses, non régulières, douleurs aux reins,

- chocs traumatiques: chutes, accidents de la voie publique, suivis fractures, entorses, travail de cicatrice post opératoire,

- douleurs musculaires: type spasmes, contractures, élongations. Du a une activité sportive intense, ou aux loisirs de chacun,

- femmes enceintes: préparation à l'accouchement, équilibration post accouchement,

- nourrissons: équilibration post naissance s'il y a eu complication (cordon enroulé autour du cou, instruments comme forceps, cuillère, ventouse, plagiocéphalie). Mais également problème de digestion (régurgitation), de nervosité (colères, mauvaises nuits, peur).


Les maux ne sont pas toujours physiques, et par conséquent les douleurs ne sont pas toujours liées à des chutes, mais on peut ressentir des douleurs ou une sensation de mal être suite à des chocs émotionnels comme un stress important, une peur, un décès, ou du à une mauvaise hygiène de vie (alimentation, pas d'exercice physique...), ou encore à des petits gestes du quotidien répétés et / ou mal interprétés, parfois dans des positions non confortables prolongées.

On parle alors:

- de stress, anxiétés, angoisses,

- de décès, deuil, dépression,

- de mauvaise posture au travail,

- d'une alimentation non équilibrée.

 

Je prends donc le soin d'utiliser les différentes techniques possibles pour une prise en charge adaptée au motif de consultation:

- les techniques structurelles (dites de cracking),

- les techniques musculaires / tissulaires (contracter / relâcher),

- les techniques digestives,

- les techniques crâniennes,

- les techniques de fascias ( pour les enveloppes des muscles ou organes),

- les techniques fonctionnelles ( utilisées avec la respiration),

- les techniques énergétiques.